Spectacles Jeune public

Les 13, 14, 15 et 16 mars, la Ligue de l’Enseignement 87, en partenariat avec le théâtre Expression 7 de Limoges,  a accueilli 385 enfants de 2 collèges, 3 école et d’un IME de la Haute-Vienne, pour 6 représentation du spectacle “le Véto Libraire” de la Compagnie Les Barbus. 

Ce spectacle tout public est une invitation originale et ludique à la fréquentation du livre et des bibliothèques qui les abritent.

Depuis que les bibliothéques sont informatisées, de mystérieux virus circulent dans les rayonnages et contaminent les livres : les mots disparaissent, les personnages s’égarent, les pages se tachent et les couvertures en cuir ont des maladies de peau.

L’ampleur de la contamination est telle que les consignes de quarantaine sont implacables : il faut abattre tous les livres et les brûler pour éradiquer le mal… à moins de faire appel au seul spécialiste capable de soigner la terrible maladie : le VéToLiBRaiRe.

Le VéToLiBRaiRe, personnage romanesque, mi-conteur, mi-docteur, sait soigner ces animaux fantastiques que sont les livres,  tout en racontant des histoires. Surtout celle de Peau d’âne qui sert de fil conducteur à son imaginaire…

Ainsi de nombreux personnages de contes ou de légendes ne manqueront pas de sortir de leur histoire pour aider Peau d’âne à régler cette délicate impasse incestueuse que le roi son père lui impose.

Après un succès mérité, cette pièce jouée, durant de nombreuses années par la compagnie des Chercheurs d’Art Enkor, est reprise par la compagnie les Barbus avec un nouveau comédien et de nouvelles surprises.

Le dispositif est un meuble ancien à tiroir. Y sont précieusement conservés les livres malades en convalescence, en repos et/ou en traitement : La Belle aux Bois dormant, opérée des végétations pour cause de ronflement ; La Belle, mal remise d’un divorce avec la Bête, dompte les animaux pour un cirque renommé ; Blanche neige attend des septuplés ; les cendres de Cendrillon ; Peau d’âne écorchée vive depuis la demande en mariage de M. Leroy.

Chaque livre qui passe entre les mains du VéToLiBRaiRe est le prétexte à un moment d’histoire où l’inattendu côtoie l’humour et la poésie.